24-02-2022 | STATIONS DE SKI


Turquie Terre de ski

A la découverte des stations de sports d’hiver d’Anatolie

Quand vous pensez vacances au ski alpin, vous pensez Alpes françaises, pour un peu plus d’aventures, Andorre et si vous êtes passionné alors l’Italie, l’Autriche, la Suisse sont les destinations faites pour vous.

Même si à longueur de journée on parle réchauffement climatique et donc en gros disparition de l’activité ski qui en est plus une conséquence qu’une cause, jusqu’à preuve du contraire, il existe encore beaucoup de massifs montagneux à découvrir et où l’activité ski nous replonge dans les années 90 avec l’essor des stations françaises.

La Turquie propose plus d’une dizaine de domaines skiables avec notamment le plus proche d’Istanbul, celui de Karpete mais cette fois, Toutleski.com vous propose ainsi de mettre la lumière sur la station de la ville d’Erzéroum à 1945 m d'altitude, en Anatolie orientale avec la station d’Ejder 3200. La ville de 600 000 habitants habituée à des hivers froids (-8°C en moyenne) située à 700 km de Bagdad, 840 de Beyrouth, 940 de Donetsk… et 3200 km de Paris était la ville hôte du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) d’hiver en 2017 et bénéficie donc d’infrastructures que bien des centres alpins n’ont pas avec notamment un ensemble de tremplins datant des Universiades FISU de 2011 à Kiremitliktepe pour le saut à skis et un stade olympique de ski de fond et biathlon situé à Kandilli.

Pour se loger tout confort à un prix plus bas qu’en France mais variant en fonction de la livre turque, nous vous recommandons deux hôtels de grand standing ou vous pourrez vous en sortir avec la langue anglaise, au pied des pistes le Polat et le Sway, on notera juste un manque de connexion entre leurs différents domaines skiables. En effet les hôtels ont leurs propres remontées mécaniques.

La vue des hôtels Polat et Sway depuis les pistes © Agence String

Pour l’après ski, des bars servant de l’alcool sont aux rendez-vous et vous pourrez aussi y découvrir une des traditions les plus connues de Turquie, le hammam ou encore simplement vous relaxer à la piscine ou au sauna fort apprécier par les clients Russes et Ukrainiens. On retrouve aussi beaucoup de binationaux ayant la tradition des vacances d’hiver mais vivant en Turquie et ne retournant pas en Europe pour pratiquer les sports d’hiver. Pour manger en dehors de l’hôtel le plus simples est de demander les bonnes adresses de la ville forteresse fondée au 5e siècle à la réception, ils pourront réserver pour vous et vous organiser aussi le déplacement, le cout restant attractif pour des Européens. A noter, un seul restaurant ayant une licence pou l’alcool en ville, le Güzelyurt. 

Sway Lounge 2400 © Agence String

Coté ski ou surf des neiges, les pistes évoluent entre 1950 et 3150 mètres d’altitude. Avec une neige plutôt naturelle, sèche et poudreuse même si les domaines de Palandöken ou de Konakli possèdent des canons à neige.

Le ski étant encore une activité récente, vous pourrez louer du matériel plutôt basique mais aussi des habits adaptés à la pratique des sports d’hiver au pied des pistes ou directement à l’hôtel.

Sur les pistes, le Lounge Bar 2400 de l’hôtel Sway sera le lieu le plus attractif pour une pause déjeuner ou pour prendre le soleil en écoutant la riche musique dance et techno de la scène turque mixée en direct par un dj local. Pour un restaurant sur les pistes plus typique le Küre restaurant (La sphère) sur le domaine de Palandöken s’offre à vous, prix toujours moins chers qu’en Europe. 

CASCADE DE GLACE

 

 

 

 

 

 

 

 

Découverte de l'escalade sur glace à Palandöken. © Agence String

Pour les noms skieurs, des activités comme la luge, l’escalade sur une cascade de glace, les promenades à cheval dans la neige s’offre à vous. Vous pourrez aussi découvrir de plus près la séculaire civilisation turque avec la visite du centre-ville avec son bazar, ses mosquées, son château et ses madrasas (édifices musulmans d'enseignement sunnite destiné principalement aux sciences)

Le voyage pour Erzeroum

Pour s’y rendre, vous pourrez toujours envisager l’aventure par train, compter 21 heures depuis Istanbul mais le plus simple est encore l’avion via Istanbul même si Greta trouverait à redire… A l’heure de la Covid-19, vérifier juste les conditions d’embarquement et de retour (vaccin, test, quarantaine ou pas).

Le domaine skiable de Palandöken comptant une quinzaine de remontées, principalement des télésièges et une télécabine est principalement fréquenté par une clientèle locale découvrant les joies des sports d’hiver, par aussi une certaine jeunesse favorisée du pays et enfin par des Ukrainiens et des Russes qui cohabitent pacifiquement sur les pistes.


Le domaine skiable de Konakli © Agence String

Pour une pratique plus exotique et des pistes moins fréquentées, nous vous suggérons de vous rendre à la journée depuis Erzurum sur le domaine de Konakli qui propose de larges pistes de toutes difficultés mais moins fréquentées, parfait pour une pratique en famille.

Même si Erzouroum avait postulée pour les Jeux olympiques d’hiver de 2026 qui sont finalement attribués à Milan et Cortina d’Ampezzo, rien n’empêche la Turquie d’être de nouveau candidate pour 2030 et d’avoir peut-être enfin les Jeux malgré des candidatures estivales d’Istanbul sans succès (2000, 2004, 2008, 2012, 2020) la compétition pour les Jeux d’hiver étant peut-être moins rude. Même si l’essentiel est de participer, souhaitons leur bonne chance, la jeunesse du pays les méritent !

Enfin une fois sur place, vous pourrez noter que certains mots sont similaires à la langue française, comme pist : piste,  telesiyej : télésiège, teleski : téléski, teleferik : téléphérique, turizm : tourisme

Le mot ski est un faux ami : Kayak et Kar, c’est la neige !

Pour vous aider dans la préparation de votre voyage et vol. 

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News