10-02-2020 | SKI ALPIN


Coupe du monde à Chamonix - Doublé suisse sur le géant du Kandahar

La veille, Clément Noël s'imposait en slalom. Rendez-vous en 2021

Une longue journée s’annonçait pour les 54 coureurs engagés dans le géant parallèle sur cette piste des Houches spécialement remodelée pour cette discipline.

Deux tracés identiques de 320 m mesurés au GPS ont départagé à l’issue des qualifications programmées dès 9h, les 32 qualifiés avant la finale de 13h15. Après l’incroyable succès populaire du slalom de samedi (lire ci-dessous), les 20 000 places du dimanche étaient, elles aussi, complètes depuis plusieurs jours. 

Deux des stars attendues, Daniel Yule (SUI) et Clément Noël (FRA), sont sortis alors qu’ils s’affrontaient dans la même manche. De son côté, Alexis Pinturault (FRA), après sa déception sur le slalom, annonçait ses ambitions avec une 3ème place tandis que Henrik Kristoffersen (NOR) arrachait sa qualification grâce à une belle deuxième manche. 4 Français ont décroché leur place pour la finale pour la plus grande joie du public.

Cependant aucun d’eux n’est parvenu en finale laissant la place aux « voisins » suisses. « C’est une discipline jeune, ce qui permet à certains skieurs moins attendus de s’exprimer pleinement avec des qualités différentes, en sont la preuve côté français Cyprien Sarrazin, Clara Direz ou Thibault Favrot qui récidive aujourd’hui avec une belle 6ème place » explique Fabien Saguez, directeur technique national du ski français.

Une chance qu’a saisi Tumler (SUI) (bien qu’il affichait déjà un podium en Coupe du monde) : « La piste était magnifique et la foule incroyable. Pour moi, après ce début de saison difficile où j’avais du mal à trouver la motivation, j’étais vraiment boosté par les spectateurs, ça va me servir pour la suite c’est sûr ! ».
Idem pour Alexander Schmid (ALL) qui complète le podium en remportant la petite finale face à l’excellent Tommy Ford (USA – vainqueur du géant de Beaver Creek) et qui réjouit le clan allemand un peu à la diète de résultats dans les épreuves techniques cette année. « J’aime le parallèle je trouve que c’est une discipline très cool, ce sont des règles différentes, c’est autre chose mais pour autant on retrouve Loïc sur le podium comme lors de la dernière course alors je suis vraiment fier d’y être aussi ».

Si on attendait Daniel Yule (SUI) ce week-end, c’est un autre Suisse, lui aussi très en forme en ce moment puisqu’il avait déjà frôlé l’exploit à Garmisch la semaine dernière en terminant 2ème du géant. On peut donc se réjouir de voir Loïc Meillard, qui comptait déjà 5 podiums, remporter « enfin » une première victoire en Coupe du monde. Lui, le jeune prodige de la technique, blessé l’année dernière entre dans les annales du Kandahar et gardera à jamais la verte des Houches comme piste de « sa première fois».
 

Résultat de la Coupe du monde de géant parallèle 2020 de Chamonix

1er Loic MEILLARD SUI
2ème Thomas TUMLER SUI
3ème Alexander SCHMID ALL
4ème Tommy FORD USA
5ème KRANJEC Zan SLO
6ème Thibault FAVROT FRA
7ème Aleksander Aamodt KILDE NOR
8ème Simon MAURBERGER ITA

LA VEILLE SUR LE SLALOM VICTOIRE DE CLEMENT NOEL

Le premier tracé, piqueté par le Russe J. Hladnik, comportant des figures difficiles à appréhender avec la vitesse, a souri aux Français avec une 2ème place pour Clément Noël et une 4ème place pour Alexis Pinturault. Moins de réussite pour le leader du classement général de la Coupe du monde Henrik Kristoffersen (NOR) qui a dû abandonner après avoir enfourché sur les dernières portes du tracé. L’homme en forme du moment, le Suisse Daniel Yule, accompagné par une horde de supporters, s’est imposé sur cette 1ère manche.

Dans la seconde manche tout aussi compliquée à gérer avec cette fois-ci de jolies figures imaginées par l’entraineur autrichien Martin Kroisleitner auquel s’est ajouté un jeu d’ombres et lumières rendant l’anticipation complexe, un grand nombre de skieurs est parti à la faute dont le vainqueur de la première manche Daniel Yule.

A ce jeu-là, la jeunesse a saisi sa chance sans complexe. Ainsi, il fallait avoir moins de 24 ans pour monter sur le podium, à l’image d’Adrian Pertl (AUT) déjà auteur d’une incroyable remontée à Kitzbühel, l’Autrichien excellent 9ème de la première manche avec le dossard 37 se glisse sur la 3ème marche pour son 7ème départ en coupe du monde et après une saison difficile en 2019.  « J’ai fait le meilleur temps de la deuxième manche à Kitzbühel c’était fou et là encore en passant la ligne je me suis dit que j’avais encore fait une belle perf mais je ne pensais pas à ce point. Je me donne à fond je n’ai rien à perdre j’attaque et ça marche ! Je suis vraiment heureux de ce mois et des résultats au-delà de mes espérances. »

Encore plus spectaculaire, Timon Haugan (NOR) 11ème à l’issue de la première manche avec son dossard 33, s’offre son premier podium en coupe du monde avec cette superbe 2ème place, lui qui n’avait à son actif qu’une 12ème place à Kitzbühel et une victoire en coupe d’Europe ! « J’ai attaqué les deux manches et je suis content du ski que j’ai produit. J’ai fait comme à l’entrainement, on a un groupe incroyable et on repousse vraiment nos limites. »

Attendu, sursollicité, acclamé par la foule durant toute sa descente Clément Noel a répondu présent en gagnant pour la première fois de sa jeune mais déjà très complète carrière, une victoire en France ! Une performance qui lui permet de pointer à la deuxième place, à seulement 2 points de Henrik Kristoffersen. « Je me suis dit hier il reste 4 slaloms s’il y en a un à réussir c’est celui-là, c’est une grande classique, c’est en France. C’est déjà rare et difficile de gagner une coupe du monde alors en France avec une ou deux courses par an c’est un sacré challenge. Entendre la marseillaise avec toute la foule qui chantait c’est vraiment dingue.  Le public est à fond derrière toute l’équipe de France et la joie aurait été la même, mais je suis heureux d’avoir partagé ce moment avec tous ces spectateurs ».  

Résultat du Slalom Chamonix 2020

1er Clément NOEL FRANCE en 1 :41.47
2ème Timon HAUGAN NORVEGE en 1:41.68
3ème Adrian PERTL AUTRICHE en 1 :41.78

Michel Vion, président de la Fédération Française de Ski a parfaitement résumé cette 20ème édition du Kandahar en déclarant : « Si on avait pu rêver d’une épreuve idéale pour le retour de la Coupe du monde à Chamonix : un temps magnifique, une piste parfaitement préparée malgré les conditions météorologiques récentes, 40 000 spectateurs sur les deux jours avec des nombreux fans clubs et passionnés pour enflammer la raquette et un Français qui gagne, on aurait décrit ce qui s’est passé ce week-end ! Des investissements de la Région Rhône-Alpes, de la Haute-Savoie, de la communauté de commune, du travail, l’énergie de toute une vallée, l’engouement de passionnés français et internationaux, la confiance de la FIS et de la FFS et tant d’autres ont permis d’écrire une nouvelle page de cette belle histoire, démarrée en 1948, qui peut à nouveau se projeter dans le futur ».

A commencer par l’édition de 2021 les 30 et 31 janvier 2021. 

 

Photo Gaetan Haugeard

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News