14-02-2022 | PATINAGE ARTISTIQUE


Pékin 2022 - Feu vert pour continuer pour la Russe Kamila Valieva

Mais le CIO décide qu'il n'y aura pas de cérémonies de remise de médailles

La patineuse russe Kamila Valieva est bien autorisée par le TAS à continuer à participer aux Jeux olympiques de Pékin.

Valieva athlète mineure donc protégée avait été testée positive à la trimétazidine, une substance interdite fin décembre en Russie mais le contrôle était révélé seulement en février. Cette annonce a même retardé la cérémonie des médailles de l'épreuve par équipe ou elle devait prendre la médaille d’or avec son équipe.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne s’est réuni pendant plus de 6 heures

La patineuse russe de 15 ans Kamila Valieva a donc été autorisée lundi 14 février à poursuivre ses JO de Pékin, avec notamment l'épreuve individuelle de danse mardi dont elle est grandissime favorite.

L'affaire sera examinée sur le fond plus tard, à suivre donc…

Ce lundi, le CIO précise :

Le CIO doit suivre la règle de droit et devra donc l'autoriser à participer à la compétition individuelle de patinage artistique féminin le mardi 15 février 2022 et, si elle est qualifiée, le 17 février 2022.

Le TAS a clairement indiqué que la décision prise par la chambre ad hoc aujourd'hui n'est pas une décision sur la question de savoir si Kamila Valieva a enfreint les règles antidopage. Sa décision s'est limitée à la seule question de savoir si Kamila Valieva pouvait être provisoirement suspendue de la compétition olympique à la suite d’un prélèvement effectué le 25 décembre 2021 et dont l’échantillon A s’est révélé positif.

La gestion du cas après cet échantillon A positif n’est pas encore achevée. Ce n'est qu'à l'issue de la procédure régulière qu'il sera possible de déterminer si Kamila Valieva a enfreint le Code mondial antidopage et si elle doit être sanctionnée.

Cette situation peu concluante a conduit la commission exécutive du CIO à prendre les décisions suivantes, après avoir procédé à des consultations initiales avec les Comités Nationaux Olympiques (CNO) concernés :

  1. Dans un souci d'équité envers tous les athlètes et les CNO concernés, il ne serait pas approprié d'organiser la cérémonie de remise des médailles pour l'épreuve de patinage artistique par équipes pendant les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, car elle inclurait une athlète dont un échantillon A s’est révélé positif d’un côté, mais dont le cas de violation des règles antidopage n'a pas encore été établi de l’autre.
  2. Si Kamila Valieva termine parmi les trois premières concurrentes de l'épreuve individuelle féminine de patinage artistique, aucune cérémonie de remise de bouquets ni aucune cérémonie de remise de médailles n'aura lieu pendant les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.
  3. Le CIO demande à l'Union internationale de patinage (ISU), pour des raisons d'équité, de permettre à une 25e concurrente de participer au programme libre de patinage artistique féminin le 17 février, au cas où Kamila Valieva serait classée dans les 24 premières patineuses du programme court le 15 février.

Le CIO organisera, en consultation avec les athlètes et les CNO concernés, des cérémonies de remise de médailles dans des conditions de dignité, une fois que le cas de Kamila Valieva aura été tranché.

Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News