11-12-2020 | ECONOMIE, ENVIRONNEMENT


Noël en station avec de la neige mais pas de descentes - Crise Covid-19

Le conseil d'état rend son verdict - L’épidémie de Covid-19 se maintient à un niveau élevé

Le 4 décembre 2020, le Premier ministre, Jean castex a interdit au public l’accès aux remontées mécaniques des stations de ski, à l’exception des professionnels et des enfants membres d’une association affiliée à la Fédération française de ski (FFS).

Plusieurs collectivités territoriales et organisations représentant le secteur économique des sports d’hiver (le syndicat Domaines skiables de France, l’association nationale des maires des stations de montagne, le syndicat national des moniteurs du ski français, le syndicat national des guides de montagne, la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Savoie, le département de la Haute-Savoie, le département de l’Isère, le département du Cantal, le département de l’Ain, le département de la Loire, le département de la Haute-Loire, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur, le département des Alpes de Haute-Provence, le département des Hautes-Alpes, le département des AlpesMaritimes, la région Occitanie, le département des Hautes Pyrénées, le département des PyrénéesOrientales, le département de l’Ariège, le département de la Haute-Garonne, la région Grand Est, le département des Vosges et la région Bourgogne-Franche-Comté) ont saisi le Conseil d’Etat, en référé-liberté, pour lui demander de suspendre cette mesure.

"Par l’ordonnance de ce jour, le juge des référés rejette cette demande. Il constate que la mesure contestée aura des effets économiques certes très importants pour les zones concernées. Toutefois, il relève que l’épidémie de covid-19 se maintient à un niveau élevé, qui crée une forte pression sur le système de santé, notamment dans les régions où se pratiquent les sports d’hiver. Il juge ainsi que la mesure contestée, qui a pour objectif de limiter les contaminations supplémentaires occasionnées par des flux importants de déplacements, ne porte pas une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés invoquées par les requérants, et notamment à la liberté d’entreprendre"

Sur le terrain, comme le confie le nouveau Directeur de l’office de tourisme des Contamines-Montjoie, Guy Magand : « La station demeure ouverte à partir du 19 décembre, espérons maintenant qu’avec le bon comportement et l’application des gestes barrières par les Français pour les vacances de Noël, les remontées mécaniques puissent ouvrir au plus tôt en janvier et donc éviter une 3e vague qui pourrait hypothéquer les vacances vitales de février.

Enfin espérons aussi qu’il existera des aides financières conséquentes pour les sociétés de remontées mécaniques, perte de 25 % de chiffres d’affaires et donc une amputation certaine de leur capacité d’investissement à moyen terme. Que penser de l’impact sur l’économie montagnarde et les saisonniers… »

Jean Castex a aussi précisé ce vendredi 11 décembre que si la situation sanitaire le permet les domaines skiables en France devraient ouvrir à partir du 7 janvier 2021 comme chez nos voisins transalpins.

Photo Agence String

A lire aussi
Videos
News